vendredi 18 septembre 2009

Le goût de la victoire

Alors, vous me direz, qu'est-ce que ça change d'être propulsée du stade apprentie au stade auteur ?

Je vais régulièrement sur le site des éditions du Riez pour soupirer de béatitude devant les couvertures. Le mois prochain, j'achète en souscription les Sombres romantiques. Mon mari compte acquérir la loi du désert. C'est passé en tête de Pile A Acheter. Je me demande si je vais pas faire collection, comme pour les novellas de Griffe d'encre.

Je rêvasse au sujet des corrections à venir.
Je m'imagine ce que ça fait de tenir le produit fini.
Je me demande comment il sera accueilli par la critique.
Je ne me rends pas bien compte que je vais passer de l'autre côté des stands dans les salons.

Je me dis que je n'ai pas trimé pour rien.
Je me dis que j'ai beaucoup de chance.
Je me dis que j'ai encore plein de choses à apprendre.
Mais je me sens confiante. Je sais ce que j'ai à faire.

Présentement, je révise mon bescherelle (je vous conseille les tests: http://www.bescherelle.com/tests.php)
Tata Syven dit :
On devrait tous réviser notre bescherelle une fois par an.

Et je travaille sur les Siwès Chronicles.

Dommage que j'aie été malade cette semaine. Je n'ai pas avancé énormément. Mais le récit commence à prendre une tournure très intéressante. Mes personnages sont campés sur leurs lignes directrices et tout s'emboîte à merveille. C'est un roman éminemment héroïque, presque homérique.

J'ai l'impression que je ne dois surtout pas m'arrêter d'avancer, parce que je ne veux pas que l'écriture s'étale. Je projette une fin de rédaction pour avril 2010 au plus tard, au mieux pour décembre, mais je crois que c'est râté. Si je veux le développer correctement, je ne dois pas bâcler.

Les chroniques de la guerrière fantôme affichent 184 600 signes espaces comprises.



Note: il est finalement très improbable que mon effigie trône au salon du livre 2011 (à mon grand regret), mais c'est pour une raison plus surprenante qu'attendue : en gros les éditeurs indépendants ne s'y rendront pas si comme en 2010, on leur propose de doubler les tarifs des stands.

Mes pauvres amis, il semblerait que l'on cherche à nous standardiser nos lectures.

Des infos ici

8 commentaires:

Blackwatch a dit…

Pratique ta signature pour les autographes. Tu en auras besoin :D
Pour le Salon, c'est clair que si cette politique élitiste continue, tant pis pour les réjouissances attendues de mars ! On trouvera ailleurs où vider notre portefeuille!

Amibe_R Nard a dit…

"Je me dis que je n'ai pas trimé pour rien."

Mouaip, j'ai jamais trimé pour rien, même si plusieurs de mes textes dormiront longtemps ou à jamais dans leur tiroir informatique.

"Je me dis que j'ai beaucoup de chance."

Le boulot, ça aide la chance ;-)))

2011, c'est loin.
Et c'est proche aussi. :-)

Précipite-toi pour la suite, car la question t'arrivera très vite : et la suite/l'autre roman, c'est pour quand ?

Tant pis pour les salons, les petits éditeurs devraient plutôt se réunir sur des salons virtuels, présents à l'année sur Internet.

Bien Amicalement
l'Amibe_R Nard

Baldwulf a dit…

J'ai vu ça hier sur Elbakin aussi... C'est vraiment pas cool de la part des organisateurs... Espérons qu'ils reviendront en arrière pour que tu sois la star du SdL 2011 !
Sinon, je pense qu'on pourra te voir à la quatrième édition de la Rentrée Littéraire aux Buttes Chaumont, non ? Les Editions du Riesz n'y participent pas aujourd'hui, mais dans 2 ans, qui sait...
Encore une fois, trop content pour toi ! Je sens que je vais laisser exploser ma joie jusque sur mon blog ! ;o)

Bon week end à toi et tes zhommes !

Alda a dit…

Je viens de découvrir la nouvelle chez Bald, je dis YES YES YES enfin ! Félicitations ! Viens là que je t'embrasse !

Bon, maintenant il faut que j'avoue qu'il y a une horrible faute dans le latin que je t'ai envoyé, c'est LEGE, pas LEGI... dépêche-toi de corriger ça, que je ne meure pas de honte quand ton roman sera un best-seller !

Syven a dit…

Merci Alda, OK, promis, je vais le corriger !
Tu vas figurer dans les remerciements !
^^

NB a dit…

J'ai hâte de tenir ASLO "en vrai" dans les mains.

Et j'ai hâte de lire les avantures de Siwès. D'après ce que j'en sais, c'est exactement le genre d'histoires que j'adoooore.

Aduna Fael a dit…

Salut Syven,
Toutes mes félicitations pour être allée au bout de ce projet "fou", je te souhaite toute la réussite que tu mérites pour cette fabuleuse aventure !!! Amicalemment, Adû

Syven a dit…

> Amibe, effectivement, je vois comment tu perçois mon "je n'ai pas trimé pour rien", mais je l'ai plutôt écrit dans le sens: mes efforts ont payé.
Parce que de toute façon, l'important, c'est de trouver du bonheur à écrire. (Cf. mon post sur l'imagination qui galope ;-) )