vendredi 17 juillet 2009

La télé ne porte pas conseil

Rhaaaaaa.... La longue semaine de trois jours.

Il n'y a pas de gosse, on mange une pizza, et on regarde les experts.
Un couple normal en somme.

Qu'est-ce qu'on se marre ! Le gars à la télé, il fait se révéler le sang avec une lampe ultra-violet.
"'Tain, c'est pour le sperm ça!" (Il y a un scientifique dans cette pièce qui se sent mal - j'espère qu'il a raison.)

- A qui t'écris ? me demande Nereij (toujours en lunettes de soleil - ça tape fort chez nous, je me demande comment ça se fait qu'il ne se rende pas compte qu'il porte ses lunettes de soleil à l'intérieur. ).
- A mon blog.
- Mon dieu !
- ? (Lord of the ring, ou dark side of the force, OK, mais Dieu ?)
- Ah la vache!
- ???
- La quantité de calgon qu'il met dans sa machine le gars!

Ah oui. Bon, c'est la pub.
-_-°

Deux minutes plus tôt, on rêvait devant des couvertures de bouquins sur le net - bien sûr, pas n'importe lesquelles...
- Ah !!! Oh !!!
(On remonte le temps en fait)

En tout cas, il paraît que cinq comités de lecture lisent ASLO.
Me lisent.

* fu fu fu *
* chaleur chaleur *

Tout à l'heure, sur le chemin du retour, j'ai eu une horrible, horrible pensée. Un terrible, terrible doute. Dans ma tête une seule fin, la conclusion légitime pour un certain gothan.
Mais pour le lecteur?

Vous serez consterné(e) d'apprendre que le monde ne se prosterne pas toujours devant ma prose. Mais vous qui me lisez dans le dedans de vous-même, apprenez que la vérité est la suivante: le génie méconnu finit toujours par triompher.

Il suffit juste de l'avoir.
Sur ce, bon mojito à toutes et tous.
:D

(ps: c'est vendredi, vous me pardonnerez.)

10 commentaires:

Amibe_R Nard a dit…

"le monde ne se prosterne pas toujours devant ma prose"

Pas toujours ou toujours pas ?
Ce n'est pas la même chose. :-)))


Pour ton mari, vérifie s'il a des lunettes qui s'adaptent à la luminosité... ou alors il est aveugle et tu nous l'as caché. Ou alors il te l'a bien caché. :o)))

Sinon, je trouve ça bien : cinq comités de lecture.

Que le tigre continue à se mouvoir en toi !
l'Amibe_R Nard

PS :
"La lumière ultra-violette va, elle, révéler les traces invisibles de sang.
Elles peuvent aussi être révélées par des tests chimiques."

http://www.linternaute.com/science/science-et-nous/dossiers/06/police-scientifique/3.shtml

Perso, je crois surtout qu'elle permet de révéler des taches "invisibles"... que l'on découpe et analyse plus tard.

Gaby a dit…

Le mojito d'hier soir était excellent, merci ! On n'avait pas de sucre de canne, mais avec du sirop de menthe, c'est pas mauvais non plus :D

Je sais, je me répète de post en post mais... GO GO GO ASLO :D

Syven a dit…

> Amibe: merci pour l'info, je vais transmettre.

> Gaby: moui, go go, mon premier retour n'est pas fameux. La forme n'a pas été jugée terrible, voire bourrée de répétitions et d'adverbes. Ahem. Je ne sais même pas si l'histoire a reçu un écho.

Amibe_R Nard a dit…

Merci aussi à toi, puisque j'ai trouvé pas mal d'informations sur la police scientifique.


Pour le premier retour sur cinq, un retour aussi rapide c'est normal qu'ils se soient arrêtés au tout début.

Attends les trois suivants, et tu sauras s'il te faut trouver, ou non, un bêta-lecteur plus méchant avec les adverbes et autres répétitions. :-))

Bon dimanche
l'Amibe_R Nard

Syven a dit…

> Amibe: Je me découvre plus jeune écrivain que je ne le pensais. Je m'en tape des répétitions, surtout en regard des traductions que je lis régulièrement, mais je vais attendre de voir la suite des refus, puis s'il le faut, je tenterai la formule CoCyclics, pour laquelle il me semble avoir le niveau. Ceci dit, c'est pas sûr. Pas toujours facile de passer pour une légende.

Je crois que je l'ai soumis trop tôt. Pas assez travaillé. Ce sera toujours ma faute de toute façon. Mais je ne pensais pas mon style si mauvais, je l'avoue. Répétitions, d'accord (j'en rajoute quand je corrige), abus d'adverbes, vraiment? ^^°

Anonyme a dit…

Amibe>>Cela ne signifie pas forcément que la lecture se soit arrêtée au début. Il est plus probable que le tapu est tout simplement été lu très vite...

gyl

Anonyme a dit…

Ce n'est qu'un retour, les lignes éditoriales sont différentes selon les éditeurs, cela ne veut pas dire qu'il sera refusé partout. Il vaut mieux attendre les autres retours et ne pas se décourager ! Bonne chance ! ;-)

Dahud

Amibe_R Nard a dit…

Je suis d'accord avec les autres.
Attends de voir les autres retours.

Par contre, bizarre que toi tu n'aies pas profité de Cocyclics ! 8-) ?

Mais, je sais par expérience que les cordonniers sont les plus mal chaussés.

Trop tôt, trop de ta faute ?
Ben non, il faut bien se lancer un jour... Pour toi, c'est fait ! :-))
Et il faut en passer par là. Pour ensuite ajuster son tir, reprendre ce qu'il faut reprendre.

Voire mettre de côté ce premier roman pour mûrir dans les suivants.
Et rebondir ensuite sur celui-là.

Se souvenir, encore et toujours, que le découragement est une manière de sélectionner les auteurs. (même si leur texte est bon, correct). Investir dans un auteur, c'est sentir, voir s'il est capable de dépasser le one shot coûteux en investissement.

Pas cool, mais réel.
C'est du business.

Alors attends, et puis sers-toi de Cocyclics.

Enfin, quand je dis attends...
Continue à animer le tigre en toi ! :-))

Off course.
l'Amibe_R Nard

Barbaso a dit…

Ecris, écris, écris (et couds accessoirement) en attendant tes retours, tu as assez bossé et si ce n'est pas suffisant, peut-être qu'un nouveau texte t'apportera plus que de ressasser ASLO : tu y reviendras plus sereine et posée après le challenge premier jet. Et une saison de mojitos !
Je t'aime, tu es une auteur fabuleuse.

Syven a dit…

> Amibe: Non pas de CoCy en direct, plutôt en sous-main. Comme la rédaction a été longue car entrecoupée d'une naissance, je n'ai pas fait le cycle en entier. Disons aussi que ASLO n'est pas pour rien dans la naissance du nouveau cycle de CoCy, et qu'il l'a subi en partie, vu que ce sont des bêta de CoCy qui me l'ont lu. La correction a commencé par une revue de scénar avec enrichissement, puis une double bêta-lecture a donné lieu sur une correction des gros points (rééquilibrage), puis j'ai fait une nouvelle relecture axée la revue de forme. Et on a terminé par un "écoquillage".

J'ai peut-être aussi présumé de mon niveau, et j'étais contente de moi. J'aime ce que j'ai écrit. J'aime -> je propose.

De toute façon, un seul avis ne suffit pas à tout remettre en cause. Il y a toujours du bon à prendre dans les commentaires, c'est certain, mais il faut garder du recul.

Cap sur Siwès Chronicles !