lundi 20 juillet 2009

Premier refus !

Ca y est, le premier refus pour ASLO est tombé. J'ai regardé mon twitter et j'ai peut-être un poil exagéré hein, vu que j'ai fait la fête samedi pour mon anniversaire et que je me suis bien amusée, je n'ai pas déprimé tant que ça, rassurez-vous.

C'est facile de regretter, de se dire qu'on aurait pu mieux faire, et que peut-être on a trop focalisé sur tel ou tel point pendant la relecture, qu'on n'a pas vu des mais ou des et sur certaines zones, de repenser à Robert avec agacement... Il y a toujours matière à mieux faire, mais comme le disait Amibe en commentaire, eh bien, à un moment ou à un autre il faut se lancer. Il n'y a pas de bon moment absolu.

Et puis, il existe un remède tout trouvé au spleen consécutif à un refus.
Relire les petits messages qui font pousser des hourras.

Mouahahahahahah !

5 commentaires:

Mélanie a dit…

je n'y connais rien et suis sans doute très naive, mais un refus si rapide, ça ne veut pas dire qu'ils n'ont pas lu?
(ce qui en un sens serait extremement rassurant non?)

Syven a dit…

Si-si, ils l'ont lu, ils m'ont même donné un fichier avec des notes. ;)

gabytrompelamor a dit…

Et bien, c'est du rapide ! Enfin, s'ils ont annoté, c'est qu'ils ont lu. Leur comité de lecture doit être sacrément efficace. =)

En tous cas, ne te décourage pas - trop -, un refus n'est pas définitif. Tu peux toujours retravailler le roman et le renvoyer... mais dans quelques mois seulement. Et puis, j'espère sincèrement qu'avant ça, tu recevras un "oui" :D

Des bisous !

Roanne a dit…

Bon, tu sais déjà ce que j'en pense : attends les autres retours.
Bon courage pour gérer les coups de chaud à chaque email de maison d'édition qui arrivera dans ta boîte ^^

NB a dit…

Il y a peu de temps, j'aurais tout donné pour un refus motivé et pas une simple lettre type, pour changer (c'est bon, je l'ai eu avec Mnémos, maintenant, je peux viser le oui).

Bref, c'est déjà un chouette refus, donc pas de panique, attends les autres réponses !