jeudi 27 novembre 2008

J'ai pas avancé d'un pet de lapin de toute la semaine.

Ce midi, je me mets sur une table de snack dans un petit coin, ma pizza sur mon plateau, je m'installe tout sourire, toute contente à l'idée de déplier mon eee qu'un collègue m'a gentiment rechargé. Une fois installée, je lance Open Office et j'ouvre ASLO...

Limite je fais craquer les jointures de plaisir...
Et là, c'est le drame.

— MAMAN, OUIIIII !!! LA !!!" braille une quarantenaire à sa mère qui se trouve à ma hauteur. Je te prends quoi???
— Ce que tu veux!
— D'ACCORD !!!!
>_<
Bon j'avance ma chaise, la dame s'installe à côté. Je repars dans ma modif... L'autre — appelons-la la chieuse — la rejoint trente secondes plus tard. Elle parle super fort.

— Ah dis donc, en plus faut attendre que les pizzas réchauffent... Pffff... Je vais faire pipi, je t'ai pris la cham-pi-gnon.

Je soupire, et je repars dans mes corrections. La serveuse dépose les pizzas, la maman de la chieuse, engloutit ce qu'on a posé devant elle. La chieuse revient.

— Ah mais non !!! NON !!!! TU AS MANGé MA MOTAGNARDE ! Mais je lui ai dit à la fille ! La champignon pour toi, la montagnarde pour moi ! C'est pas compliqué quand même, c'est UNE SEULE information !!! Un enfant de 4 ans y arriverait !!!

(Elle répète 3-4 fois le même laius, moi j'ai les doigts qui se tordent de douleur au-dessus du clavier, incapable de me concentrer avec elle à 10 cm qui hurle et qu'on entend à l'autre bout de la galerie commerciale.)
Et soudain, c'est re-le-drame.

— Mais dis donc maman ! MAMAN !!! Je t'avais bien dit que la champignon c'était pour toi !!! Je te l'avais dit !!! JE L'AVAIS DIT !!!!

...
Hi Ha.

Quand elle a commencé à parler d'une nouvelle commande parce qu'elle ne voulait pas de la champignon, s'adressant à sa mère qu'elle avait envoyé réchauffé la part de pizza de l'autre côté du snack, j'ai craqué, je me suis barrée. La serveuse m'a lancé un regard désespérée, la pauvre.

Y'a des gens qui n'ont vraiment aucun respect des autres. J'étais à deux doigts de lui faire manger ses champignons par les trous de nez.

Donc ce midi, ASLO: + 2 phrases.
Hi Ha.

J'aurais dû lui dire avant de partir:

3 commentaires:

Mélanie a dit…

avant d'arriver à la fin, j'allais justement te demander si elle ne bossait pas chez Ikea...

Matteic a dit…

Les champignons par les trous de nez... C'est une idée...
J'aurais bien été capable de pouffer de rire, moi.

Anonyme a dit…

oh là, là, je compatis. Rien que des emm...... justement au moment où tu veux travailler! Et quelle pollution sonore ^^ Rien que pour ça, la menace des champignons est toutafé justifiée! Bon courage Miss!


Black