vendredi 28 août 2009

Donc, cette semaine, j'ai envoyé mon roman à trois éditeurs, en version papier.
J'ai bien envie d'en imprimer d'autres à la maison ce soir et de courrir à la poste demain.

Ca fait tout bizarre de le tenir imprimé et relié (et lourd d'un bon kilo): le travail prend corps dans cette liasse de feuilles.
Ce n'est pas pareil qu'un fichier électronique.
C'est là aussi que l'aventure de l'édition prend tout son sens.

L'objet livre, le St Graal qui mérite sa quête de l'impossible.

Un autre lecteur m'a fait part de son ressenti, fort positif. Les compliments sont allés tout droit gonfler mon airbag anti-refus (et mes chevilles aussi, voilà un argument pour remplir de nouvelles bottes).

Je n'arrête pas de me dire qu'il va bien y avoir un éditeur qui va accrocher quand même. La dernière version a bénéficié d'un traitement de fond anti-parasites (coquilles et autres cafards). Il faut y croire, j'y crois.

J'entrevois présentement ma reproduction en carton flottaant au-dessus du salon de livre 2011 (oui, mes fantasmes sont comme Au Sortir de l'Ombre, ils ne lésinent pas sur les moyens pyrotechniques, mais ils respectent le calendrier des probabilités).

Affaire à suivre donc.

ps : Ne m'en voulez pas trop de rêver. Le rêve ne nourrit que le rêveur, il ne blesse pas.

11 commentaires:

Nicolas B. Wulf a dit…

Je croise les doigts pour qu'un de ces trois exemplaires soit le bon ! C'est clair qu'envoyer le manuscrit en version papier peut représenter un pas de plus vers la concrétisation de ce beau projet.

J'espère pouvoir te tendre d'une main fébrile un exemplaire d'ASLO pour dédicace au SdL 2011 !!! Ce serait trop le top du top ! ^_^

Bises et bon week end !

αяf a dit…

Mais qui voudrait d'empêcher de rêver. Bonne chance. :)

Black a dit…

Qui t'en voudrait, alors que nous sommes tous des rêveurs ? J'y crois aussi à la représentation pyrotechnique et je croise vraiment les doigts pour ASLO! ;-)

Amibe_R Nard a dit…

Rêver ?

N'as-tu jamais entendu parler de la "visualisation créatrice" ?

S'imaginer dans la situation, agir comme tel, c'est déjà être dans cette situation.
C'est mettre l'univers dans la même vibration, le même mouvement.

Et ça marche !

Continue à te visualiser.

Et puis continue à écrire, un tome c'est bien, deux tome c'est mieux !

Bien Amicalement
l'Amibe_R Nard

Barbaso a dit…

Rêve ma belle, tu vas y arriver !! Et je propose aussi un son, lumière et eau pour la sortie du roman !

Beorn a dit…

En tout cas, j'approuve l'idée du carton flottant à tête de Syven. Ce serait drôlement pratique comme point de ralliement pour les grenouilles.

Sur ce, tu sais ce qu'on dit : m...

Benedicte a dit…

Tsss... Un écrivain qui n'aurait pas le droit de rêver... Ce ne serait plus un écrivain ! Ce sont bien les rêves l'essence de nos romans. Alors, rêver un autre monde ou rêver qu'on est édité, finalement, c'est toujours un rêve et je te souhaite qu'il devienne réalité. Non, je ne souhaite pas en fait. Je suis persuadée que ça va marcher. Par contre, je doute pour 2011. Table plutôt sur 2012. ^^ Bon courage pour l'attente.

NB a dit…

J'aime ce genre de rêves ! (même si le coup du panneau flottant, je ne l'ai pas *encore* fait).
Plein de bonnes ondes sur tes envois.

Roanne a dit…

J'ai bien quand tu partages ce genre de rêves avec nous... :)

Syven a dit…

Merci à toutes et tous.
:-)

Ca fait plaisir de vous avoir à bord.

Anne a dit…

Bonne chance en tout cas avec les éditeurs.

Et en être arrivée là, c'est déjà une réussite, je trouve.