mercredi 11 novembre 2009

Réflexion en passant

C'est le genre de soirée mal partie. Pour écrire, j'entends. Figurez-vous qu'écrire ça se prépare. Mais aujourd'hui, au lieu de préparer, j'ai attendu.
J'ai attendu.

C'est extrêmement pervers comme situation.

Tout ça parce qu'en tant que mère, j'ai des scrupules. Par exemple, cet après-midi, Haricot était supposé faire la sieste, et je guettais le silence pour "attaquer". Cependant, malgré mes efforts pour l'épuiser (marche forcée), il n'a pas dormi.

Alors mon cher et tendre époux, la lumière, que dis-je, la flamme de mon existence, m'a dit: "Mon amour, il fallait le laisser poursuivre ses activités bruyantes seul dans la sécurité de sa chambre, mettre ton casque et écrire. De deux à quatre, il se repose, toi, tu souffles."

De fait, l'idée m'a effleurée, mais non, je n'ai pu m'y résoudre. J'ai retrouvé mon fils, il s'en est suivi des épisodes épiques, bien sûr, et je n'ai pas écrit. Ce soir, j'ai quand même une belle soirée devant moi, l'estomac plein de raclette, le verre de vin à portée de main, le feu dans le poële...

J'ai attendu ce moment toute la journée, mais j'ai été si occupée que je n'ai pensé ni à mes personnages, ni à rien du tout. Quand je travaille (pour subvenir aux besoins de ma famille), j'ai les trajets en voiture, des pauses bienfaitrices grâce auxquelles j'ai du temps pour penser, réfléchir à mes textes. C'est salutaire parce que quand je déplie le pc, je suis prête.

Ceci dit, ce n'est pas si mal. Ca me confirme que je suis ancrée dans le présent, que je vis chaque instant pleinement.

ps: Smoke a besoin de passer sous la douche. Je suis maudite...

3 commentaires:

NB a dit…

Je comprends tout à fait. J'ai trouvé plein de bonnes excuses pour ne pas écrire toute la journée... Un coup de pied aux fesses demain et ça repart !

nonolerobot a dit…

smoke, il ne refoule pas un peu déjà d'habitude? ah ah, un chat sous l'eau! ma mère avait été obligée de faire ça une fois, la saloperie de bestiole lui avait méchamment enfoncé une griffe dans la main!

Syven a dit…

>NB: Y'a des jours comme ça !

>Nono: Ah pour sûr, il refoule le smoke!