mardi 5 mai 2009

On se prépare à la suite

Pendant que sur le devant de la scène s'affrontent agents et némésis, gothans et prêtresses, en coulisse, d'autres se préparent.

Les armées de Mol Karh avancent malgré la résistance de celles du Cinquième Cercle.

Le seigneur Linohan Kahr multiplie les actes de bravoure. Meneur d'hommes, fin stratège, il guide la cavalerie Kahr sur le chemin de la victoire. On l'acclame ! Et tout ce que le Vèd compte comme officier le respecte. Il n'est que le troisième héritier en lisse, mais il devient populaire. Mol Kahr ne peut le tenir en disgrace plus longtemps.

Le prince Kahr guette l'opportunité qui ne tardera pas. Il étouffe. Depuis toujours il est surveillé. Les mages noirs de son père ne le lâchent pas. Il ignore pourquoi, et il ne souhaite pas le découvrir.  Il s'échappera.

Le Cinquième Cercle prépare sa riposte, décidé à arrêter les hostiles au Labothen. Les Puissants sont de retour. L'Ange, la Reine des Neiges Eternelles. Le Maître Lumière aussi mais il n'était pas attendu. Les dragons sont en colère.

Le Vèd n'a qu'à bien se tenir.

***

Linohan m'occupe. Il a des points communs avec Heinrich. Ce qui me fait me demander si je renouvelle vraiment mes personnages.

6 commentaires:

Blackwatch a dit…

Nos persos ont tous des points communs entre eux, c'est clair ^^ Je te fais confiance pour la caractérisation! Cool que tu penses à la "course de la lumière" ^^

Drenka a dit…

Heinrich, ca me donne envie de frites au Ketchup!

Syven a dit…

Miam !!!

NB a dit…

Moi qui ne connais pas du tout la course de la lumière, j'ai hâte d'en savoir plus !

Barbaso a dit…

Génial ! C'est la meilleure nouvelle qui soit ! Sinon, pour Heinrich et Linohan, je trouve normal, comme Blacky, qu'il y ait des points communs : c'est quand même le même cerveau qui les a conçus... de là à ce qu'on les confonde, il n'y a pas de souci. Tu vois, je n'y avais pas pensé une seule seconde. Et puis, cela peut être plaisant de retrouver certains traits qu'on aime d'un roman à l'autre !

Roanne a dit…

C'est génial que tu n'abandonnes pas cet énorme projet !
Super, vraiment !
Enfin si tu en es au stade où tu dois le réécrire, je te remets une couche de "bon courage", parce que franchement même si on adore nos personnages, notre histoire etc, il en faut une bonne dose.