mardi 1 décembre 2009

Frustration, un jour d'écriture ordinaire


Ca chauffe dans le cerveau. Peut-être à cause des microbes qui s'obstinent à m'obstruer les sinus.
Ca bouche, donc ça chauffe.

J'ai beaucoup écrit ces derniers jours.
Miraculeux comme dormir une semaine m'a boosté l'inspration (en fait, c'est sûrement de l'accumulation qui a besoin de sortir).

Mais je patine dans la semoule (ou plutôt, dans le stress.)
Mon roman ne tient qu'à un fil.
Je vous explique.

Siwès a mis sur pied tout un plan, fort ambitieux, mais je ne suis pas un vrai général de guerre moi, et même si ça me semble possible (surtout quand on pense aux mammouths et aux hommes des cavernes), voire, capable de passer comme une lettre à la poste.

Ou pas.

Alors, j'ai posté mes doutes sur le forum de CoCy, rubrique challenge, mais je viens de supprimer, parce qu'aucune réponse ne me satisfera.

Imaginez que tout le monde me dise que c'est pas possible.
Ben. Je jette mon roman à la poubelle?

Imaginez que tout le monde applaudisse Dark Evil Me.
Je ne serais pas rassurée pour autant.

Bravo. Génial. J'adore l'écriture. C'est un hobby très rassurant, bourré de récompenses quotidiennes.

Moralité, j'ai viré mes explications du forum. Ca passe mieux dans le texte original de toute façon. Je vais attendre d'avoir fini pour le jeter à la poubelle.

ps: Si je râle, c'est que je suis guérie.

3 commentaires:

Amibe_R Nard a dit…

Comment ça, t'es pas un vrai général de guerre !

En avant bataillon de lettres, formez vos rangs et partez à l'assaut de la montagne "lecteurs".

Annibal lecteur.

Tu as pensé à Hannibal ?
Les éléphants, c'est les tanks de l'antiquité. Pas besoin de terrain plat, (comme pour les chars avec des faucilles) c'est costaud et lourd. Une bonne charge ouvre les rangs, et il faut plus que quelques piques pour les arrêter, surtout s'ils sont couverts de peau en cuir.

Pas loin d'être idéal pour enfoncer une palissade de bois protégeant un camp retranché.

Bref, des mammouths, c'est les tanks de la préhistoire... s'ils ne deviennent pas fous face au feu, ou aux souris (qui pourraient monter dans leur narine, si la légende est vraie)

Alors, en quoi tu n'es pas générale ?

Content que tu sois guérie !
l'Amibe_R Nard

Amibe_R Nard a dit…

Je rajoute, tu n'es même pas forcé de les avoir domestiqués, les éléphants... tu peux guider un troupeau sauvage avec des torches, ou leur mettre le feu au poil.

Un éléphant affolé, c'est comme un troupeau : une avalanche sur pattes !

Bonne nuit mon général !
l'Amibe_R Nard

Barbaso a dit…

Tu te tortures miss : gais-toi confiance, tu as su géré déjà bien d'autres scènes très délicates ! Notre avis ne peut pas être très éclairant (je ne t'ai rien mis sur le forum) parce que hors contexte, on aura du mal à évaluer la crédibilité de l'ensemble ! Alors qu'emporté par la lecture, tu pourrais bien nous faire avaler n'importe quoi ! (ça ne veut pas dire que ce n'est pas crédible, je ne dirais rien là-dessus même sous la torture !