jeudi 19 février 2009

Battlestar attitude

Hier soir, j'ai fait mes 25 bornes dans le noir avec un désir urgent d'arriver à la maison pour me détendre. Mon pied avait grave l'impression de porter une semelle de scaphandrier à la place d'un escarpin. Mais je l'ai retenu de s'écraser sur la pédale d'accélération.

"Dire que j'ai un bolide et que je respecte la limitation de vitesse, que je me disais. Je pourrais gagner au moins cinq minutes et doubler ces bagnoles une par une si je voulais !"
Mais je ne l'ai pas fait. 

Self control? Pas vraiment.
La peur du gendarme. Un peu.

L'éventualité de me tuer en prenant le fossé pour éviter un tracteur surprise ? Oui, beaucoup plus convainquante.

"Lord of the rings ! que je pensais. Si j'étais un cylon*, j'en aurais rien à carrer, vu qu'au contraire, en me tuant, je me réveillerais dans ma baignoire à la maison. Limite, ça me ferait gagner du temps."


J'ai fondu un plomb. Non?


* Source wikipédia
"Ces cylons humanoïdes possèdent de très nombreux avantages : malgré leur nature robotique, ils ont une apparence complètement humaine (tant physique qu'organique) [...] De plus, s'ils sont tués durant une mission, ils ont la faculté de télécharger leur conscience dans un clone du même modèle (voir plus bas)."

3 commentaires:

Scribo Loutre a dit…

Fondu un plomb, non...

M'avoir donné envie de lire ton bouquin, ne serait-ce que pour voir un cylon en action, oui...

C'est très fourbe !

Roanne a dit…

Heu, Scribo, s'il y a le moindre Cylon dans le livre de Syven, c'est que j'ai râté un sacré épisode lol

Pour ma part, je crève d'envie d'acquérir la saison 4 de Battlestar Galactica.

En attendant Syven, tu es tagguée :))
Oui, je sais, j'aurais pas dû ^^
http://www.plumes-sauvages.net/article-28137671.html

Syven a dit…

Scribo, comme dit Roanne, pas de cylon dans mes écrits.

Regarde, il y a un lien source wikipédia dans la note.