jeudi 3 juillet 2008

La suite

Je n'ai plus qu'à poser la dernière équation. A vérifier les éléments, à calculer, et à achever. A décider de ce que je laisse en suspens. J'aime les fins ouvertes, rappelez-vous. Il ne me reste que quelques lignes à écrire. Je ne peux pas faire ça dans ma voiture, ou à la k'fet' de l'iKéha. Je vais me poser calmement chez moi, ce soir, en toute tranquilité. C'est amusant de voir à quel point mon personnage et moi-même nous ressemblons à ce stade de cette aventure. Surtout qu'en réalité, je suis celle qui tient la plume.

Il est aussi intéressant de constater que je porte le même soin à la rédaction du final qu'à celle du prologue. Je l'avais longuement travaillé avant de débuter le roman à proprement parler. Sans doute pour me donner envie de continuer. Là, je travaille avec énergie à cet achèvement. Et une fois celui-ci bouclé, je vais attaquer tout de suite les corrections. Je ne le ferai lire à personne prématurément. Je ne fais jamais rien relire dont je ne sois un minimum satisfaite.

Pourquoi ? Ah ah ah. Non, ce n'est pas pour me faire mousser. C'est parce que j'ai peur. Je ne veux pas qu'on le trouve mauvais, parce qu'un premier jet non relu est toujours mauvais (en tout cas, un premier jet de Syven l'est). Un premier jet est plein de petites fautes d'orthographe et grammaire, de structure, de scénario, lesquelles, par accumulation, rendent la lecture insoutenable. Je n'imposerai jamais une telle torture à quiconque (non-non, je n'exagère pas :D Je l'ai déjà fait, c'ets pour cela que je ne le referai plus pour être honnête).

Je me trompe sans doute, mais je crains singulièrement que certains s'attendent à mieux que ce dont je suis capable. Je me mets la pression toute seule comme une grande, mais avouez qu'il est toujours désagréable de décevoir.

Une fois ma propre correction terminée, j'ai bien envie de me cantonner à mes bêta-lecteurs habituels:
  • Ma So (très fine analyste de style comme de tout)
  • Mon Nereij (qui critiquera tout ce qu'il peut sans se forcer)
  • Ma Blacky (parce qu'elle a un oeil remarquable)
  • Ma mère (si j'ai le courage)
Ensuite, seulement ensuite, quand il sera corrigé, je le ferai lire à d'autres gens qui ont envie de jeter un oeil et me dire ce qu'ils en pensent. Je ne suis toujours qu'une apprentie dans ma tête, vous savez. Une fois, on m'a dit: "Oh mais pourtant tu as publié la plupart de tes nouvelles, tu es auteur maintenant, pas juste une apprentie". J'ai acquiescé sans y croire. Sûrement parce que tant qu'on est qu'une apprentie, on est à l'abri. L'échec est pardonné.

Donc, venons-en au coeur du problème. Je suis sûre que ma mère fera preuve de spontanéité, et mon père m'a déjà promis qu'il le lirait (ce qui est angoissant car il n'a pas lu un seul de mes textes à ce jour). Ils m'ont tout de même financé mon eee pour que je le finisse. J'ai un peu peur à ce qu'ils s'attendent à ce que naturellement, je sois ensuite éditée, et que je leur paye une nouvelle baraque. (Je plaisante. Ou pas.)

M'enfin, au moins là, j'ai bon: y'a du sang et du suspens. Ma mère ne va pas me rendre mon texte, découragée, en me disant: "Tu as encore essayé d'être drôle. Tu es meilleure avec du sang et des meurtres. Ou de la fantasy, c'était bien la fantasy." Mais pourquoi est-ce que j'en viens à penser à des trucs pareils dans un moment aussi crucial ??? Pourquoi ?!!

...

N'empêche, c'est injuste. Si Maman aime, je ne pourrai même pas le mettre sur la lettre que j'enverrai aux éditeurs.

D'un autre côté, je crois que si Maman aime, je prendrai mieux les refus des éditeurs.

Je ne sais pas ce qui m'a pris de me mettre à écrire moi.

4 commentaires:

Loïs de Murphy a dit…

Tu as raison, life is a bitch :o)

Barbaso a dit…

Allez ma belle, c'est un beau moment ! Ne penses pas à toutes ces choses négatives et à ces vieux doutes qui t'habites...concentres-toi sur ton travail, tu auras tout le temps de stresser quand tu le présenteras aux éditeurs...
Je suis ravie, honorée, enchantée, impatiente, flattée bref la plus heureuse du monde d'être une de tes bêta-lectrices...
Il va falloir que tu bûches aussi sur le mien...Nous accouchons encore à quelques jours d'intervalle : j'espère finir ce week-end...

Anonyme a dit…

aaah! *cri de joie*

Contente d'être dans ta liste !!Note que tu as raison de ne pas balancer tout de suite (bien entendu je l'ai fait ^^ faites ce que je dis hein...) Bon courage pour les corrections en tout cas et si tu veux un avis... ask please ;-)

Nous allons passer un été studieux ;-)
Bises la Miss!

Cindy

Roanne a dit…

J'avais un max de retard ici vu que j'ai un mal fou à suivre les blogs (d'ailleurs, pour tout avouer, je ne cherche plus à suivre).
Bref, que du bon côté ASLO, c'est super ! T'as intérêt à l'éditer celui-là, je veux le lire !