mercredi 23 juillet 2008

Je ne vous écris pas...

Parce que je suis fatiguée. On ne se fait plus toute jeune, que voulez-vous... :D

Finalement, je vis assez bien ma fraîche trentaine. J'ai mal au cou parce que je me suis trop déhanchée samedi soir, et j'ai un bleu aussi, sur la cuisse (je me rappelle vaguement avoir rebondi contre une table). Les petits vieux ça râle, ça se plaint !

Si je fais le compte, comme me l'ont fait remarquer la foultitude d'amis venus me faire une surprise pour ne pas que je me morfonde d'être entrée dans une nouvelle décade, je n'ai pas si mal travaillé ces dix dernières années. Un mari, un chat, un bébé, une maison, du travail, plein d'amis fidèles... Un deuxième roman achevé, quelques nouvelles publiées... Le bilan est bon.

:D

Par contre, il paraît que je pourrais écrire un livre en racontant mes petites anecdotes personnelles, sachant que l'hitoire de la chèvre a obtenu la palme samedi soir. Je croyais l'avoir écrite quelque part sur mon ancien blog, mais il semble que non.

Ca pourrait peut-être alimenter ce blog entre deux expérimentations de couture (je fais des trucs hyper moches en ce moment, immontrables). Qu'est-ce que vous en pensez? De toute façon, il paraît que le ridicule ne tue pas.

1 commentaire:

Roanne a dit…

Regard en point d'interrogation : c'est quoi l'histoire de la chèvre ? Je l'ai râtée celle-là !
^^

Bon, j'attendrai certainement ton retour de congés pour en savoir plus...